Incroyablement immense et beau

Arrivés au milieu de nulle part (à 350 km à l'ouest/sud-ouest de Oulan-Bator) nous voilà immergés avec une famille d'éleveur mongole. Le petit guide de conversation nous sera bien utile mais les gestes sont aussi une aide à la communication. Marta et Oïdov sont des hôtes vraiment charmants, nous aurons du mal à faire comprendre que nous voulons vivre à leur rythme et travailler avec eux. Ils sont surpris que des touristes viennent passer une semaine dans la steppe et en plus réclament de participer aux travaux quotidiens. Donc ce sera une semaine partagée entre le découpage du fromage avant séchage, traite de chèvre, ramassage de bouses à faire sécher avant utilisation en combustible, barattage du lait jument. Il est de coutume de proposer du lait de jument fermenté à toute personne arrivant sous la yourte. Au moins ici on n'est pas envahi par coca-cola.

P7150204

P7150207

P7160223

P7160234

P7160250

P7160253

P7160256

P7170262

P7170272

P7170273

P7170278

P7180282

P7200301

P7200304

P7200325

P7200329

P7200335

P7220347

Retour de la steppe vers Kharkhorin (ancien nom Kharakhorum) pour un petit séjour à la ville, sous la yourte quand même, au MISHEEL CAMP. L'accueil y est excellent avec Zaya et Chinzo. Nous aurons la chance de voir un nouveau Naadam.On y découvre le transport des chevaux, on immortalise les bottes traditionnelles, et aussi le lancer d'osselets.

P7230358

P7230361

P7230365

P7230371

P7230382

P7230386

P7230389

P7230394

P7230399

P7230402

P7230403

P7230405

P7240415

P7240416

P7240422

P7240423

P7240427

P7240428

P7240429

P7260447